La chirurgie orthognathique (« ortho » droit « gnathique » mâchoire) est une chirurgie visant à corriger un décalage des mâchoires. Elle est nécessaire lorsque la croissance squelettique du visage s’est faite de façon non équilibrée, compromettant la stabilité d’un traitement orthodontique.
Un visage s’équilibre selon des règles qui ont souvent évoluées, mais peuvent se résumer selon ce schéma ci-dessous. On peut ainsi estimer la position du menton, de la mâchoire du haut (maxillaire), et de la mâchoire du bas (mandibule).
chirurgie orthognathique
règle des trois tiers de l'équilibre d'un visage

La position des dents et des mâchoires influent sur la position des lèvres et du menton. Ainsi, un décalage dentaire ou osseux modifie le profil et l’harmonie du visage.

L’étude du dossier permet de décider s’il faut réaliser la chirurgie sur le maxillaire, la mandibule ou le menton. Parfois, il est nécessaire de faire la chirurgie sur les trois en même temps.

Un peu de vocabulaire:

  • Orthognatie: Ortho=droit, gnathe=mâchoire : fait référence à l’alignement des mâchoires
  • Dysmorphose: (Morphê=forme, ôsis=maladies non inflammatoires et/ou des états chroniques) : à la différence d’une malformation, la dysmorphose apparait avec la croissance et n’était pas présente dans l’enfance.
  • Prognathe: littéralement : «mâchoire trop en avant», se dit habituellement lorsque la mandibule semble trop grande; soit par rétro-maxillie, soit par pro-mandibulie.
  • Maxillaire: mâchoire du haut (autrefois appelée os maxillaire supérieur)
  • Mandibule: mâchoire du bas (autrefois appelée os maxillaire inférieur)
  • Pro-maxillie : maxillaire situé trop en avant par rapport à sa position « idéale ».
  • Rétro-maxillie : maxillaire situé trop en arrière par rapport à sa position « idéale ».
  • Pro-mandibulie : mandibule située trop en avant par rapport à sa position « idéale ».
  • Rétro-mandibulie : mandibule située trop en arrière par rapport à sa position « idéale ».
  • Excès vertical antérieur d’origine maxillaire: le maxillaire est situé trop bas par rapport à sa position idéale. L’étage inférieur de la face est trop haut.
  • Excès vertical d’origine symphysaire : l’étage inférieur de la face est trop haut par excès de symphyse, pour simplifier, le menton osseux est trop haut.

La céphalométrie en chirurgie orthognathique

L’étude se fait sur les photographies, les radiographies, le scanner tri-dimensionnel et la céphalométrie.

L’analyse céphalométrique est réalisée par l’orthodontiste et le chirurgien, et permet d’analyser la croissance du visage en fonction des prédispositions crâniennes. Il en existe plusieurs, celle-ci est celle du professeur Delaire, fondateur de l’école nantaise de chirurgie maxillo-faciale.

Le rapport entre les arcades dentaires en chirurgie orthognathique

chirurgie orthognathique
Classe I : rapport normal entre l’arcade du haut et du bas
chirurgie orthognathique
Classe II : décalage dentaire entrainant un recul de la mandibule par rapport au maxillaire (ou inversement une avancée trop importante du maxillaire par rapport à la mandibule)
chirurgie orthognathique
Classe III : inverse de la classe II. La machoire du bas est trop en avant.

Questions / Réponses

L’orthodontie aligne les dents. Chez l’enfant, l’orthopédie dento-faciale peut stimuler la croissance des os du visage. Dans certains cas, il faut prévoir une opération en plus afin que les dents des deux arcades dentaires soient en concordance.

Il est habituel de réaliser l’intervention en fin de croissance.
Dans certains cas, on peut réaliser l’intervention avant la fin de la croissance :

  • décalage du menton entrainant une crispation de la lèvre ou des muscles du menton. L’intervention permet alors de libérer les arcades dentaires des forces exercées par les muscles de la lèvre ou du menton.
  • les dysmorphoses de classe II (recul de la mandibule), car la mise en concordance des arcades dentaires va stimuler la croissance de la mandibule.
  • les problèmes verticaux, pour la même explication que pour le menton.

L’ostéotomie du maxillaire supérieur et/ou inférieur (mandibule) a pour objectif de repositionner les arcades dentaires en cas de trouble de l’occlusion dentaire.

Les anomalies de l’occlusion dentaire ont des conséquences à court, moyen et long terme qu’il faut connaître car elles justifient l’intervention chirurgicale.

En effet, cela peut entraîner :

  • des risques importants de déchaussement des dents,
  • une pathologie des articulations des mâchoires (temporo-mandibulaires) avec des douleurs, des craquements, des claquements, des contractures musculaires
  • une gène à l’alimentation ou à l’élocution
  • un retentissement esthétique en cas d’anomalie importante de position
  • une difficulté voire une impossibilité de mise en place de prothèse dentaire (dentier).

Généralement, l’ostéotomie est associée à un traitement orthodontique réalisé avant et poursuivi après l’intervention (en général 3 à 6 mois) en accord avec l’orthodontiste.

Pour aller plus loin…

Qu'est-ce qu'une ostéotomie de la machoire?

Une ostéotomie de la mâchoire a pour objectif d’en modifier sa position, afin d’améliorer la fonction  et le profil. Il existe plusieurs types d’ostéotomies

Qu'est-ce que l'ostéotomie courte de la mandibule?

Il existe 3 types d’ostéotomies de la mandibule. La technique de l’ostéotomie Haute présente l’avantage de se situer au dessus du nerf

Quelles sont les suites après une ostéotomie?

Les suites opératoires ne sont pas les même en fonction de s’il s’agit d’une chirurgie de la mâchoire du haut (maxillaire), ou de celle du bas (mandibule), ou du menton

Comment placer les élastiques?

Les premiers jours, les élastiques sont laissés en place, et l’alimentation est liquide
Dès le deuxième jour, il faudra apprendre à retirer les élastiques

Qu'est-ce qu'une disjonction mandibulaire ou maxillaire?

Quand la croissance est terminée, il est nécessaire d’associer un traitement à l’aide d’un disjoncteur avec un acte chirurgical

Qu'est-ce qu'une ostéotomie du menton?

L’ ostéotomie du menton (appelée « mentoplastie ou génioplastie ») a pour objectif de repositionner le menton

Quelles sont les modifications du visages après une ostéotomie?

Une ostéotomie n’est pas considéré comme de la chirurgie esthétique. Pourtant, il peut y avoir modifications importantes du visage

Quelles sont les conseils d'alimentation après une ostéotomie?

Une ostéotomie n’est pas considéré comme de la chirurgie esthétique. Pourtant, il peut y avoir modifications importantes du visage